Porte-carte en cuir

Hello!

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un porte-carte… en cuir! Et oui, j’ai enfin retenté l’expérience!

La petite histoire…

Depuis quelques temps, mon chéri me parle de s’acheter un porte-carte car il oublie toujours ses cartes de fidélité à la maison et en refait à chaque fois. On se retrouve donc avec 2 ou 3 cartes pour chaque enseigne!

Plutôt que d’en acheter un, je lui ai proposé de lui faire. Il m’a demandé: « en cuir »? Euh… bon d’accord en cuir!

J’ai donc ressorti les chutes de cuir que j’avais acheté pour faire les petits sacs pour Noël 2014 et j’ai réfléchi à un patron. Il fallait qu’il puisse mettre pas mal de carte mais il ne fallait pas qu’il soit énorme non plus.

Je me suis inspirée de la partie porte-carte de mon porte-feuille.

Une fois fini, je le trouve un peu grand… Il est plus large que son porte-feuille 😖 et surtout très épais. C’est à cause des nombreuses couches de tissus formant les différentes poches à l’intérieur. Les finitions ne sont pas top, il y a des côtés beaucoup plus épais que d’autres et mes coupes ne sont pas supers droites mais bon c’était un premier essai et en cuir en plus!! Et puis, il plait à mon chéri, donc c’est l’essentiel!

Pour la couture du cuir, je suis plutôt contente! Je n’ai pas eu de problème. Mais il faut dire aussi que j’ai cousu que deux couches de cuir maximum ensemble puisque je n’ai fait que des coutures envers contre envers.

Ce qui m’amène à un dernier point: comme les coutures étaient « bruts », j’ai voulu embellir les finitions avec de la cire d’abeille. Une expérience plutôt amusante bien que pas toujours facile et surement pas des plus réussies! Mais je n’ai pas de fer à bruler comme le préconisait certains articles internet quand j’ai cherché des conseils. Donc un briquet et un couteau on dû jouer ce rôle!! 😆

Voici le porte-carte:


Ce que j’ai fait:

            Outils:

  • du cuir
  • un morceau de tissu qui ne s’effiloche pas (car coupé net, sans surfilage)
  • une pression KAM mâle et femelle et une pince
  • un ciseau ou un cutter rotatif
  • une règle
  • une craie ou un stylo qui marque et s’efface sur le cuir
  • des pinces (car on ne peut pas utiliser d’épingles avec le cuir)
  • une machine à coudre (avec une aiguille cuir) et du fil
  • un crayon, papier et ciseaux pour faire les patrons
  • de la cire d’abeille
  • une casserole et de l’eau chaude pour faire un bain-marie
  • un petit pot en verre
  • un couteau
  • un briquet

            Étapes:

  • Faire les quatre patrons ci-dessous.
Web
Patron A
Web
Patron B
Web
Patron C
Web
Patron D
  • Couper les patrons A, B et D dans le cuir et le patron C, 9 fois dans le tissu. Les marges de couture sont déjà comprises.
  • Coudre les 9 morceaux de tissus à 1cm du bas, les uns sur les autres en les décalant d’1 cm sur la hauteur.
  • Coudre à 2 mm du bord le haut de chaque morceau de tissu endroit sur le haut d’une bande de cuir envers de la pièce A en commençant par celle du bas. Bien aligner le haut du tissu et le haut de la bande de cuir en maintenant avec des pinces.
  • Le dernier morceau de tissu doit être cousu sur la pièce à A, au dessus de la dernière bande à environ 1 cm.

Porte-carte_couture-tissu-finie

  • Poser une pression KAM mâle sur la pièce D et une pression KAM femelle sur la pièce B aux endroits indiqués.
  • Sur la pièce B, coudre la pièce D en faisant correspondre les carrés dessinés sur les deux pièces.

Porte-carte_couture-DsurB

  • Déposer la pièce A sur la pièce B, envers contre envers.
  • Faire deux coutures au centre au niveau où s’arrêtent les fentes des poches.

Porte-carte_couture-centre

  • Coudre A et B ensemble sur tout le tour à 1 cm du bord.
  • Couper les bords le plus proche de la couture (environ 4 mm pour moi) et le plus droit possible.

Porte-carte_coupe-contour

  • Faire chauffer de la cire d’abeille au bain marie et l’appliquer sur toutes les arrêtes du porte-carte à l’aide d’un couteau chauffé avec un briquet. Bien étaler avec la pointe du couteau chaud pour éviter les paquets qui feront une couleur jaunâtre.

Il se peut qu’il y ait quand même des paquets jaunâtres même en étalant bien. Cela est du à l’irrégularité de la coupure. Comme dans mon cas, la coupure n’est pas net donc la cire vient se loger dans les aspérités…

Porte-carte_avec-cirePour ma part, le rendu n’est pas forcement plus joli mais les arrêtes sont plus lisses, plus brillantes et le cuir s' »effilochera » moins.

Voila, le porte-carte est prêt!!

 

5 pensées sur “Porte-carte en cuir”

  1. Dis donc, je trouve que c’est drôlement réussi! Vue la complexité du patron ajoutée à la manipulation pas évidente du cuir, je suis épatée! Et le coup de la cire d’abeille sur les tranches, c’est top!

  2. Tu te diversifies je vois =) et c’est toujours très chouette comme d’hab’! tu es trop sévère avec toi-même.

    1. Merci! oui je sais mais je vois tous les petits défauts que les autres ne voient pas! (ou que je n’ai pas montré^^). J’ai oublié de te le montrer celui-là d’ailleurs l’autre fois, il était fini je crois.

Laisser un commentaire