Le top à col lavallière

Bonjour,

Comment allez-vous?

Je vais vous parler du top à col lavallière du magazine coudre c’est facile.

Connaissez-vous ce magazine? C’est une amie qui me l’a fait découvrir. Dans le premier numéro qu’elle m’a offert, j’ai tout de suite flashé sur le modèle de couverture. Les autres modèles étant soit des modèles pour enfants soit des vêtements vraiment très basique. Mais comme je préférai faire mes patrons je l’ai mis de côté.

Dernièrement, j’ai commencé à faire des vêtements à partir de patrons, surtout par manque de temps. Ça prend du temps de créer un patron, de l’essayer, de l’ajuster…même si je préfère, j’aime bien aussi faire des choses plus rapide de temps en temps. J’ai donc repensé à ce haut que j’avais vu en couverture et j’ai décidé de le faire.

Il s’agit de la blouse à col lavallière de Francoise Collomb du n°39 de « Coudre c’est facile » (juillet/aout 2016). Par contre, je l’appellerai top à col lavallière car étant chimiste à la base, pour moi une blouse c’est une tenue de travail pour se protéger.‍ Je n’arrive vraiment pas à donner ce nom à un vêtement!

Dans ce magazine (comme son nom l’indique), les patrons sont simples et assez rapides à réaliser.

D’habitude, une création me prend 2-3 semaines voir plus. Là, en 3 soirs c’était fait: un pour la coupe, un pour l’assemblage et un pour les finitions.

Ce top est simple à réaliser mais il a une touche d’originalité qui ne le rend pas banal surtout quand on différencie le col du reste.

Pour une fois, j’ai même suivi les instructions (enfin presque ) sauf pour l’assemblage des côtés et des épaules que j’ai fait à la surjeteuse, l’ourlet du bas que j’ai fait à la recouvreuse et le biais que j’ai cousu en une fois avec le pied pose biais.

Ce tissu blanc au touché satin, très léger me semblait parfait pour le modèle (d’après le mémo tissu de Christelle Beneytout, je dirais qu’il sagit de popeline ). Mais tout blanc, j’avais peur que ça fasse trop. Je l’ai donc associé avec un autre tissu, très fin (là j’ai pas trouvé le nom du tissu…) blanc avec des points brillants et des cœurs noirs qui a servit pour le col ainsi qu’en rappel aux finitions des manches. Cette petite touche apporte un contraste que je trouve très sympa.

Au niveau de la taille, j’ai choisi un 36, taille que je prenais en magasin quand j’achetai des vêtements mais les patrons tailles plutôt large!! Au  niveau des épaules et des emmanchures, ça tombe assez bien par contre en largeur, je pouvais rentrer 3 fois dedans. J’ai donc réduit les côtés de 3 cm (soit 12 au total sur le tour). Il est encore ample mais le modèle est comme ça et puis le tissu n’est pas extensible alors je ne pouvais pas trop l’ajuster non plus.

Et voilà:

Il sera très agréable à porter cet été!!

Vous aimez??

A bientôt

MariLyne

3 pensées sur “Le top à col lavallière”

  1. Non, je n’aime pas … j’adore! C’est simple, chic, joliment exécuté et facile à assortir. Quelle bonne idée d’avoir utilisé un tissu contrastant pour la Lavallière : ta version est bien plus belle que celle du magazine !

Laisser un commentaire