Mon range-aiguilles

Coucou tout le monde,

Un peu d’organisation pour ce post! Je vous montre ce que j’ai fait pour ranger mes aiguilles.

La petite histoire…

Je vois beaucoup de post, dans les groupes couture Facebook, avec des questions autour du rangement du matériel ou des fournitures de couture. Chacun donne ces petites astuces et ça m’a donné des idées.

Je suis quelqu’un de plutôt organisé au niveau du rangement. Sauf quand je couds et où il y en a de partout! Sinon chaque chose a sa place, les ciseaux sont ensembles dans un tiroir, les bobines rangées par couleur, les tissus par catégorie…

Mais pour les aiguilles, je n’avais aucun rangement particulier ce qui m’a d’ailleurs joué de mauvais tour.

Mes aiguilles étaient dans leur paquet d’origine et rangées en vrac dans le compartiment de rangement de ma machine. Le problème est que lorsque j’utilisais une aiguille, si elle pouvait encore servir, je la re-rangeais dans sa boite. Normalement le plus à gauche mais quand les paquets comportent plusieurs tailles d’aiguilles, il m’arrivait de ne plus savoir. Et c’est comme ça qu’une fois, en pensant changer mon aiguille pour une neuve, j’en ai mis une utilisée et que je ne voyais pas d’où venais mon problème…

De plus, mes aiguilles se sont diversifiées, surtout depuis que je travaille dans un magasin de machine à coudre, j’en ai découvert plein! (aiguilles doubles, triple, wing…) et je n’avais plus de place dans la machine pour tous ces paquets.

Je les ai alors rangé dans un petit sachet en tissu mais à chaque fois que je cherchais une aiguille, je ne tombais jamais sur le paquet voulu et j’étais obligé de tout sortir.

Pour remédier à cela, je me suis fait un range-aiguilles!

Il est composé de pochettes sur lesquelles j’ai inscrit le type d’aiguille. Je mettrais les paquets avec les aiguilles neuves à l’intérieur. J’ai cousu un morceau de tissu à côté de chaque pochette pour épingler les aiguilles déjà utilisées! Comme ça, je ne ferais plus d’erreur! Et pour savoir quels aiguilles sont sur mes machines, je met une épingle à côté de la pochette correspondante! Une organisation parfaite!!

J’ai aussi ajouté une grande poche au dos, pour les paquets d’aiguilles qui en contiennent plusieurs sortes. Ceux fournis avec la machine par exemple.

J’ai pris beaucoup de plaisir à le faire! Même si le résultat n’est pas parfait car toutes mes pochettes ne sont pas au même niveau, elles ont un peu bougées pendant la couture, je suis quand même super contente de mon range-aiguilles!

Sur la première et la dernière page, j’ai ajouté des points décoratifs, points superposés que je n’avais jamais utilisé et ça rend super bien!

Pour les tissus, il fallait quelque chose qui se tiennent. J’ai choisi un tissu qui sert de rembourrage de soutien-gorge (je ne connais pas le nom du tissu bien entendu !!) pour les pages. Je l’avais acheté au Frich’Market. J’en avais déjà utilisé d’une autre couleur pour l’intérieur de mon sac de plage.

Pour les pochettes, j’ai utilisé du coton gratté et un coton fin pour la couverture. Enfin, j’ai posé un biais acheté au salon CSF il y a deux ans, tout autour.

Voilà mon range-aiguilles:

Que pensez-vous de mon range-aiguilles? En avez-vous un? Sinon comment rangez-vous vos aiguilles?


Tuto:

            Outils:

  • un tissu A qui se tient bien pour les pages (ex: tissu utilisé pour rembourré les soutiens-gorge)
  • un tissu B pour les pochettes (ex: coton gratté, tissu d’ameublement)
  • un tissu C pour la couverture (ex: coton, lin)
  • du biais
  • de l’entoilage
  • une machine à coudre avec alphabet
  • un pied pose-biais (facultatif)
  • des pressions KAM et une pince KAM
  • un morceau de scratch
  • des fils de différentes couleurs
  • une règle
  • un crayon ou craie pour tissu
  • un ciseau ou cutter rotatif et planche de découpe
  • une aiguille main
  • un fil épais (ex: pelote de fil coton)

            Étapes:

Le nombre de page dont vous aurez besoin dépend du nombre d’aiguilles différentes que vous avez. Les pages recto contiennent 3 pochettes. Le tuto est fait pour un besoin de 12 pochettes (12 types d’aiguilles).

  • Tracer et découper 3 rectangles de 16×25 cm dans le tissu A et 2 dans le tissu C.
  • Tracer et découper 12 rectangles de 10x9cm, 12 rectangles de 16×9 cm et 1 rectangle de 14x16cm dans le tissu B.
  • Plier les rectangles 16x9cm en deux, endroit contre endroit et assembler à 1cm du bord.
  • Retourner sur l’endroit et placer la couture au centre de la face arrière.
  • Sur l’envers des rectangles 10x9cm, plier 1cm envers contre envers à gauche et 2cm en haut. Coudre à 1,5cm.
  • Sur l’endroit, en dessous de la couture, écrire à la machine chaque type d’aiguille avec des fils de différentes couleurs.
  • Tracer les marques de couture sur les rectangles en tissu A comme si dessous. Sur un côté pour 2 des pages et recto-verso pour la 3ème.
  • Coudre le bas de chaque pochette, endroit contre endroit sur le bas des carrés de gauche.
  • Rentrer 1cm à l’intérieur du côté gauche des tubes formé précédemment (rectangles 16×9 pliés en 2).
  • Positionner les tubes à côté des pochettes (couture central sur l’envers) et coudre côte à côte avec un point quilting et un fil de la même couleur que le tissu B.
  • Pour la page recto-verso, coudre d’abord un côté puis l’autre en essayant de faire correspondre les coutures.
  • Sur le rectangle 14x16cm, plier le haut sur 2cm et coudre la partie « piquante » du scratch sur l’envers. Vous aurez à présent un rectangle de 12x16cm.
  • Écrire ce qui sera dans cette poche et ajouter un point décoratif.
  • Sur la 1ère page de couverture tissu C, écrire le nom de l’ouvrage et agrémenter de points décoratif.
  • Sur la dernière page de couverture tissu C, coudre la partie douce du scratch à 12 cm du bas et faire des points décoratifs sur la partie haute.
  • Scratcher votre poche sur la dernière page.
  • Mettre les pinces KAM au centre de chaque pochette.
  • Mettre envers contre envers la 1ère couverture avec une page recto et la dernière avec l’autre et coudre au points zigzag pour tout maintenir. De même avec la page recto-verso pour maintenir les côtés des pochettes et des tissus à piquer.
  • Border les 3 pages avec du biais.
  • Assembler à la main, les trois pages avec un fil épais.

Et voilà, votre range-aiguilles est prêt!!

A bientôt! 😉

MariLyne

 

Laisser un commentaire