Ma première veste de tailleur

Encore un défi relevé! Ça faisait longtemps que je voulais tenter de me faire une veste de tailleur, c’est fait!

J’aime bien me lancer des défis de temps en temps et sortir de ma zone de confort, essayer des vêtements plus complexes.

Dernièrement, (enfin ça remonte quand même a plus d’un an mais ça passe tellement vite!), je m’étais lancée le défi du jeans. Ça c’était très bien passé, il faut d’ailleurs que je m’en fasse d’autres car je l’aime beaucoup et le met très souvent.

Le défi suivant était la veste de tailleur. Mais comme pour le jean, j’attendais le bon tissu, le bon moment… le déclic quoi!

Il y a quelques mois, une collègue m’a apporté un morceau de tissu qu’elle avait en grande quantité. Quand je l’ai vu, j’ai tout de suite repensé à mon projet veste. Mais ce n’était pas encore le bon moment.

Ça me semblait encore plus difficile que le jean sur plusieurs points:

  • je suis bien plus à l’aise avec les tissu extensible et travailler un tissu qui ne l’ai pas me parait très compliqué car le moindre défaut est visible
  • la doublure doit être faite d’une certaine façon et bien intégré au reste
  • il faut utiliser le fer à repasser, chose que je fais rarement! Il y a pleins de revers à faire pour que le rendu soit parfait

Mais il y a un peu plus d’un mois, j’ai décidé de me lancer en prenant exemple sur une veste que j’aime beaucoup, que je vous montre ci-dessous:

J’ai fait mon patron d’une manière plutôt étrange et toutes les bonnes couturières prendraient peur en lisant ça mais j’ai toujours fait à ma façon alors pourquoi changer??!

Comme je ne voulais pas découdre cette veste, j’ai pris mon papier à patron et j’ai essayé de le décalquer directement sur la veste encore entière.Je ne savais pas si ça allait bien rendre, surtout au niveau de l’emmanchure, j’ai un peu galéré car quand on tire d’un côté ça se déforme de l’autre et inversement!

J’ai quand même tenté directement dans mon tissu car j’avais la flemme de faire une toile.

J’avoue que le résultat est plutôt pas mal malgré ce patronage « à l’arrache ». Il y a pas mal de défaut tout de même mais qui sont du à la couture et non au patronage.

Le tissu extérieur est (je crois) un crêpe plutôt fin bleu-vert. Pour la doublure, j’ai utilisé un voile violet et pour faire les choses bien, j’ai ajouté un passepoil entre le tissu et la doublure à l’intérieur.

Les deux côtés ne sont pas 100% parallèle au niveau du bas et du col, surement du à une erreur de couture mais comme je ne l’ai vu qu’une fois que j’avais tout retourné et fermé l’ouverture, je ne peux pas reprendre à moins de tout redécoudre. Tant pis! Pour une première, c’est pas si mal!

Pour le bouton, je n’avais rien qui pouvait aller dans ma mercerie malgré deux grosses boites de boutons 😆 Lors des puces des couturières que nous avons organisé à la boutique, ma collègue qui m’avait vendu le tissu avait beaucoup de boutons en vente et j’ai trouvé le bouton parfait! Il n’y en avait qu’un, j’ai eu de la chance!!

Je ne vous fais pas de tuto sur ce projet car comme je vous l’ai dit, le patron a été fait « à l’arrache » et pour la couture, j’ai vraiment essayé de reproduire la veste que j’avais sous les yeux en utilisant le 5 fils de ma surjeteuse. J’ai ensuite tout retourné par une petite ouverture laissé en bas et fermé à la main pour que ce soit très discret!

Pour les poches, j’ai voulu en faire des vrais car sur le modèle ce sont des fausses. J’ai fait des poches plaquées sur lesquelles j’ai ajouté trois petits cordonnets à l’aide du pied trois trous, dans les même tons que le tissu.

J’en ai aussi mis autour du col pour rappel.

Et voilà ma veste! Elle est à la fois classe et décontracte, je l’aime beaucoup! Pour les photos, j’ai mis mon débardeur bi-matière, je trouve qu’il va bien avec!

Qu’en pensez-vous?

A bientôt!

MariLyne

5 réflexions sur « Ma première veste de tailleur »

Répondre à lusicreations Annuler la réponse.