Mon manteau bien chaud!

Coucou,

Voici mon premier manteau réalisé à partir du patron du duffle-coat de Nadia.

La petite histoire…

Lorsque j’ai fait mon pantalon à carreaux en utilisant le patron « le pantalon large à revers » du livre « les créations de Nadia » de Cousu Main, j’ai flashé sur un autre patron du livre: « le duffle-coat ».

J’avais envie de me faire un manteau depuis très longtemps. C’est une des seules pièces que je n’avais pas encore tenté de réaliser. Je voulais, comme à mon habitude, faire mon patron mais quand j’ai vu celui-ci, ça m’a tenté. Il avait l’air très facile à réaliser et ce qui m’a tout de suite plu, c’est ces immenses poches!

Une collègue, Bernadette Favre, qui vient donner des cours au magasin où je travaille, m’apporte de temps en temps des tissus. Dernièrement, elle m’avait promis de m’apporter un lainage à carreaux dans les tons violets. Comme c’est ma couleur favorite, elle a tout de suite pensé à moi et j’avais hâte de le voir!

Je me suis dit que ce serait parfait pour faire mon manteau et dès que je l’ai eu, je m’y suis mise! Je ne sais pas pourquoi en ce moment tous mes projets sont à carreaux… je crois que j’aime bien faire les raccords en fait 🤪

Pour la doublure, je n’en avais pas qui allait ou était assortie, j’ai donc opté pour du coton gratté que j’ai mis à l’envers: le côté doux visible à l’intérieur.

La réalisation:

Le montage, que j’ai fait à la surjeteuse en point combiné a été plutôt rapide contrairement aux finitions qui m’ont prises un peu plus de temps…

A la base, ce patron est prévu sans doublure mais cela ne me plaisait pas. Je souhaitais mettre une doublure pour que l’intérieur soit plus agréable et pour avoir une couche de tissu supplémentaire comme je suis assez frileuse.

J’ai du défaire et refaire 2-3 fois les coutures des parmentures ainsi que l’ourlet pour que ça tombe bien. J’ai failli abandonner à un moment mais le rendu ne me plaisait vraiment pas. Je suis contente d’avoir persévéré car maintenant il tombe bien!

Je n’avais pas non plus de brandebourgs, j’ai donc ajouté quelques cm supplémentaires sur le devant du patron pour pouvoir réaliser des boutonnières. J’ai placé les 4 boutons plus espacés pour que le manteau se ferme plus bas.

J’ai décidé de doubler aussi les poches pour qu’elles soient plus douces à l’intérieur car la laine pure gratte un peu au touché.

Pour la surpiqure de la capuche, j’ai choisi un point de recouvrement large. J’ai aussi ajouté des surpiqures sur les côtés du manteau pour aplatir les coutures.

A part l’ajout de la doublure et le remplacement des brandebourgs par des boutons et boutonnières, je suis restée assez fidèle au patron (pour une fois!).

La conclusion:

Je suis plutôt contente de résultat même si au début j’ai eu du mal à le porter. Tout le monde porte du noir en hiver, c’est très triste mais du coup j’avais l’impression d’être un clown au milieu des autres personnes. Mes collègues m’ont rassuré en me disant qu’il était très beau et que justement ça apportait un peu de couleurs dans ce monde triste.

L’autre point fort de ce manteau est qu’il tient très chaud. Quand je l’ai eu fini, je me suis dit que je ne pourrais pas le porter en hiver tellement il était fin au touché mais c’était en oubliant qu’il s’agissait de laine pure! C’est vraiment très agréable de porter quelque chose qui tient aussi chaud sans que ce soit gros, lourd ou encombrant comme certains manteaux.

Et vous osez-vous la couleur en hiver?

A bientôt!

🧵 Marilyne 💜

8 réflexions sur « Mon manteau bien chaud! »

  1. Trop bien ce manteau , et bravo pour les raccords c est essentiel en belle confection !! Jacqueline

    1. Merci beaucoup Jacqueline! Oui les raccords c’est ce qui fait tout sur des carreaux! J’ai eu un peu du mal à certains endroits mais dans l’ensemble ça va!

Répondre à MariLyne Annuler la réponse.